lundi 28 février 2011

L'immeuble Cheval

Tout au début de la rue Jean-Jaurès, au n° 3, impossible de manquer la remarquable façade délabrée de l'immeuble Cheval, classée au patrimoine nouméen :


Evidemment, vue ainsi, on peut regretter l'état lamentable qu'offre une telle demeure à haut potentiel historique et culturel si les années ne l'avait pas rendue aveugle (mais pas sourde vu le nombre d'antennes satellites).

Lorsque l'on s'approche, on constate que c'est pire à l'intérieur :


Un état qui dure car il cumule :
  • une complexe affaire d'expulsion, l'immeuble étant squatté par une vingtaine de familles depuis de nombreuses années
  • une affaire de réaménagement et réhabilitation du quartier et de la rue Jean-Jaurès si la Mairie parvient à acheter les terrrains envisagés (15 ares au total en plein centre ville, juste en face de la gare maritime).
En 2008, le journal de la ville de Nouméa annonçait dans un encadré :

A ce jour (5 ans après les décisions d'expulsion et de déclaration d'insalubrité prises) :
  • les familles sont toujours présentes dans l'immeuble
  • le propriétaire n'a pas vendu ses terrains pour un prix qu'il juge dérisoire.
Un patrimoine qui est dans la famille de Jean Cheval depuis près de 100 ans.


Pensée pour les gens qui habitent ici, ou y ont habité (voir le premier commentaire)
A l'intérieur de la cour, malgré l'encombrement, j'ai distingué tout en haut comme un petit havre de verdure, une sorte d'oasis dans un monstueux dépottoir : sur le bord de fenêtre quelques plantes témoignent d'un soin de faire quelque chose d'aussi beau que possible. J'imagine que les gens qui habitent là préfèreraient une vraie petite maison avec jardin... Quant aux enfants, j'ignorent s'il y en a qui jouent encore dans la cour intérieure, mais je ne l'espère pas.

Liens externes

4 commentaires:

  1. un immeuble inoubliable au kel j'ai grandit juska l'age de mes 21 ans apres j'ai quitter le territoire pour la metropole et mes parend et ma famille son rester sa me fait drole de revoir se quartier au kel d'abitude ces toujour animmé il y a avit plus de jeune et de voir comme ca vs avez l'ipression que personne n'i habite en tout k merci ca me fais du bien de revoir cette immeuble tand de joie que de tristesse que j'ai vecue dans ce quartier resteras inoubliable et merci infiniment pour les foto.

    RépondreSupprimer
  2. Cher anonyme, je suis heureuse d'avoir pu vous apporter un brin de souvenir dans cette métropole si éloignée, nos racines sont toujours en nous, où que l'on soit, j'ai moi même beaucoup de joie à voir en photos les lieux où j'ai pu vivre, même si pour cela, je dois en passer par une nostalgie bien normale. Je n'ose imaginer les conditions à l'intérieurs des squat, mais je sais que tout cela est bien plus complexe. Parfois, on n'a pas le choix !
    Portez-vous bien.

    RépondreSupprimer
  3. je ne dirai qu'un mots.
    LAMENTABLE.
    je t'embrasse.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre contribution à mon journal

pour les articles édités depuis plus d'un mois, je prendrai connaissance des commentaires avant de les valider pour éviter les "spams"